Select Page

Les voyages à vélo en vélo électrique sont très en vogue, et pour cause. Les voyages en vélo électrique sont non seulement plus faciles, mais ils peuvent aussi être plus étendus que les circuits classiques en vélo.

Grâce au soutien du moteur, les voyages un peu plus longs avec des pentes ne sont plus un problème, même pour les moins sportifs. Grâce aux vélos électriques, toute la famille peut enfin repartir en vacances à vélo ensemble. Vous trouverez ci-dessous 8 conseils essentiels pour un voyage à vélo électrique réussi.

1. Choisir le bon vélo

La bonne nouvelle est que vous n’avez pas nécessairement besoin de posséder un vélo électrique vous-même pour faire ce voyage. Il existe aujourd’hui d’innombrables magasins de location de vélos électriques où vous pouvez louer différents modèles de vélos électriques et obtenir des conseils d’experts. L’avantage est que vous n’avez pas à transporter le vélo jusqu’au lieu de vacances.

En revanche, pour tous ceux qui souhaitent utiliser le vélo électrique plus souvent, il vaut la peine d’acheter un petit vélo électrique pliant. Il peut être judicieux de se rabattre sur un vtt électrique d’occasion. Certains vendeurs vendent des vélos électriques d’occasion de haute qualité et offrent des conseils complets.

2. Planifier les visites à l’avance

Si la planification n’est pas votre point fort, mais que vous souhaitez tout de même passer des vacances en vélo électrique sans encombre, alors un voyage avec une agence est la meilleure option. Des professionnels se chargeront de sélectionner les hébergements et les itinéraires cyclistes et vous pourrez choisir un voyage qui correspond exactement à vos besoins physiques.

Si vous préférez planifier vous-même votre voyage en vélo électrique pliant, il est conseillé de vous procurer une carte de qualité que vous pourrez emporter avec vous en excursion. Pour une planification d’itinéraire précise, un GPS est très utile. Ainsi, vous ne vous écarterez jamais du droit chemin et les données relatives à votre condition physique seront enregistrées.

3. Installer le porte-vélos sur la voiture

Pour le transport du vélo électrique avec une voiture, des porte-vélos spéciaux pour vélo électrique sont les mieux adaptés. Idéalement, votre voiture est équipée d’un attelage de remorque auquel le porte-vélos peut être fixé. Grâce à une rampe, même les vélos électriques lourds peuvent être attachés sans problème. En raison du poids des vélos électriques, les barres de toit sont moins adaptées au transport.

Si vous transportez les vélos électriques avec un porte-bagages arrière, vous devez absolument vous assurer d’enlever la batterie, les autres composants électroniques et toute pièce détachée pendant le transport. En outre, le moteur et le logement de la batterie doivent être recouverts d’une housse de pluie. De cette façon, ni le vent ni la pluie ne peuvent endommager votre vélo électrique.

4. Ne pas oublier les protections

Une protection optimale contre la pluie est non seulement indispensable pour le vélo électrique, mais aussi pour le cycliste. Il faut donc penser à l’équipement adéquat pour tous les temps et ne jamais oublier les vêtements de pluie. La pièce d’équipement la plus importante est probablement le casque de vélo. Une protection optimale est offerte par les casques moulés, où la mousse dure amortissante est injectée directement dans la coque extérieure pendant la production.

En plus d’un cadenas de vélo sécurisé, une trousse de premiers secours pour vélo électrique fait également partie de l’équipement standard de chaque randonnée à vélo. Cela comprend un kit de réparation, une pompe à air, une chambre à air de rechange, un chiffon et un kit avec des mini outils appropriés. Ce qui vaut pour le vélo vaut aussi pour le cycliste : une trousse de premiers secours contenant des pansements, des bandages, du désinfectant et une protection contre le soleil et les moustiques est obligatoire.

5. Recharger la batterie

Contrairement à un vélo classique, un vélo électrique peut se retrouver à court de jus sur la route. C’est pourquoi vous devez toujours vous souvenir d’emporter un chargeur de batterie pratique, qui tient dans n’importe quelle sacoche et qui est particulièrement adapté aux longs voyages.

6. Utiliser les pistes cyclables et les routes secondaires

Idéalement, vous avez planifié votre voyage à vélo à l’avance ou vous voyagez avec un groupe de cyclistes et un guide. Sur les pistes cyclables officielles et les routes secondaires, rouler en vélo électrique est vraiment amusant, alors que sur les routes très fréquentées, cela peut rapidement devenir une véritable souffrance et parfois même dangereux. Il vaut donc la peine de bien planifier vos itinéraires à l’avance.

7. Éviter tout effort excessif

Un autre facteur à prendre en compte lors de la planification d’un itinéraire est le facteur d’effort. Vous devez vous renseigner à l’avance sur la longueur, le degré de difficulté et les pentes de l’itinéraire choisi. Un voyage avec un vélo électrique est beaucoup moins fatiguant qu’avec un vélo classique, mais un certain effort physique est quand même nécessaire.

Si vous avez peu ou pas d’expérience avec un vélo électrique, vous ne devez donc pas vous surmener tout de suite et préférez planifier des itinéraires pour les débutants, surtout pour une randonnée à vélo de plusieurs jours.

Il est également important de manger et de boire en quantité suffisante pendant les déplacements à vélo et de faire des pauses suffisantes.

8. Attacher une remorque à vélo pour les petits enfants

Pour tous ceux qui veulent emmener des enfants en bas âge ou des chiens avec eux pour une balade à vélo, les remorques à vélo sont la solution optimale. Les remorques de vélo pratiques sont maintenant disponibles dans de nombreux modèles différents et en version à une ou deux places.

Un vélo électrique est le complément parfait d’une remorque de vélo, car il permet de tirer rapidement des charges de plus de 50 kilos, ce qui est difficile à faire avec un vélo classique, surtout dans les pentes.